Quel visa pour vivre à Bali ?

Cet article est valable pour Bali ou une autre île de l’Indonésie (Sulawesi, Java, Bornéo, etc.).

Aujourd’hui on va s’attarder spécialement sur le visa privilégié par les digitals nomads, mais pour les autres j’ai également pensé à vous, ne vous inquiétez pas !

I. Visa social & culturel

But de ce visa : Mener des études en Indonésie, effectuer des visites culturelles et sociales.
Durée maximale : 6 mois
Après la durée maximale : On est obligé de quitter le pays, mais on peut refaire autant de nouveaux visas socials que souhaité (jusqu’à preuve du contraire).

Il n’est donc pas fait pour ceux qui souhaitent travailler sur place, mais la plupart des digitals nomads utilisent cette option. En effet, un visa travail ne semble pas accessible pour ceux travaillant à leur compte.

En travaillant illégalement sur le territoire, on s’expose à une amende de 500 000 IDR (30 000 €) et 5 ans d’emprisonnement, il faut le savoir.

Ce visa a une durée initiale de 60 jours.
Il est possible d’étendre cette durée jusqu’à 6 mois maximum. Les extensions ont une durée de 30 jours.
Ainsi tu peux étendre ton visa 4 fois (60 jours + 30 jours + 30 jours + 30 jours + 30 jours = 6 mois).

Comment acquérir ce visa ?

1. Il te faut un sponsor local. Si tu vas à Bali, il faut que ce sponsor soit Balinais, pas Javanais, qu’il habite l’île en question. Si tu n’as pas de connaissances sur place, tu peux trouver des agences assez facilement sur google (« bali sponsor agency visa social ») qui peuvent jouer le rôle de sponsor.

Le sponsor doit te fournir :

– Un document où la personne déclare être ton sponsor avec l’imprimé de demande de visa fourni par l’Ambassade, ainsi qu’un timbre spécial au coût de 6 0000 IDR (0.4 €).
– Une copie de sa carte d’identité. (KTP)

2. Une fois que tu as ces documents, tu dois posséder également :

– Une copie de ton passeport (qui expire à une date supérieur de 6 mois)
– Une photo d’identité 4×6 cm couleur

3. Il faut ensuite aller à l’ambassade ou consulat de son choix.

En France 🇫🇷 :
– Ambassade de Paris
– Consulat de Paris, Lyon, Marseille
En Suisse 🇨🇭:
– Consulat de Genève
– Ambassade de Berne
En Belgique 🇧🇪:
– Ambassade de Bruxelles
Au Canada 🇨🇦:
– Ambassade d’Ottawa

Une fois les documents fournis, le temps d’attente peut être de 7 à 20 jours. Je t’invite à vérifier les documents requis avec l’ambassade de ton choix. Le coût du visa sera de 55 €.

Cette solution est loin d’être la plus pratique, mais c’est la plus économique.

Je te conseille sinon de faire un arrêt à Singapour avant d’aller en Indonésie.
Là-bas tu pourras en 1 seul jour récupérer ton visa social en passant par un agent. On en trouve très facilement via internet (« agent singapore visa social bali »).
Tu lui transmet les documents préalablement cités dans l’article (1. et 2.) le matin, tu les récupères le soir (17/18h) même avec le visa social.
Tu peux également effectuer la démarche sans agents, cela met par contre 2 jours. Concernant le prix, j’y reviens plus bas.

Comment étendre son visa ?

Petit rappel : On peut étendre ce visa 4 fois maximum.

Pour la première et la deuxième extension, les documents doivent être soumis 7 jours avant le jour d’expiration du visa, les autres extensions doivent être initiées 14 jours avant la date d’expiration.
À chaque fois, tu devras :
1. Prendre les formulaires nécessaires au bureau de l’immigration.
2. Demander une extension.
3. Payer.

En gros, tu devras faire 3/4 A/R au bureau d’immigration par extension. En prime, le sponsor est tenu d’assister en personne lorsque tu effectues l’extension.

Bref cette solution est un calvaire 😩, je te propose plutôt de passer par une agence. Tu auras une seule fois à te rendre au bureau de l’immigration, lors de la première extension. Un personnel de l’agence sera avec toi pour accélérer le processus.

Le prix total pour 6 mois 💰 :

1. Celui qui veut perdre le moins de temps possible :

– 1. Avoir une lettre de sponsoring écrite par une agence indonésienne : 400k IDR ≈ 25 €
– 2. Faire le visa à une ambassade par un agent : $180 SGD ≈ 120 €
– 3. Étendre son visa pour avoir la durée maximale par une agence indonésienne : 2.6M IDR ≈ 160 €

Prix total ≈ 325 €
Ce qui revient à un peu plus de 50 € par mois

2. Celui qui est économe :

– 1. Avoir une lettre de sponsoring écrite par un ami indonésien : 0.5 € de frais de timbre
– 2. Faire le visa à une ambassade soi-même ≈ 55 €
– 3. Étendre son visa pour avoir la durée maximale soi-même : 1.4M IDR ≈ 90 €

Prix total ≈ 140 €
Il faut ajouter à ce prix tes déplacements (ambassades) et hébergements (si tu fais un visa à Singapour par toi même, tu devras rester 2, 3 jours sur place) que tu devras prendre, mais cela reste économique. Je pense que l’on peut facilement ajouter 50 € à ce prix.
Par contre cela est bien plus long (notamment les extensions) et stressant.

En conclusion je te conseille de :

  1. Passer par une agence pour avoir un sponsor si tu connais personne sur place.
  2. Passer également par une agence pour les extensions du visa.
  3. Passer par un agent pour récupérer le visa à Singapour si tu choisis cette ambassade. Si tu as un peu de temps devant toi, se rendre à l’ambassade la plus proche de chez toi peut être intéressant niveau économique.

II. Visa tourisme

1. À l’arrivée

Les résidents de la France, la Belgique, le Canada et la Suisse peuvent obtenir un visa de 30 jours à l’arrivée.
– Soit tu prends le visa gratuit qui n’est pas renouvelable.
– Soit tu prends le visa payant, qui coûte $25, mais renouvelable une fois. Ce visa est extensible de 30 jours supplémentaires pour la même somme de $25. Sa durée maximale est donc de 60 jours.

2. À l’ambassade/consulat

Le visa de tourisme est également accessible à l’ambassade ou consulat de ton choix avant l’entrée en Indonésie.
Il coûte 55 € et t’offre une durée de 60 jours non renouvelables.

Il est donc moins rentable de prendre un visa tourisme et faire du « visa run » que de prendre un visa social pour ceux qui souhaitent rester 6 mois ou plus.

Le « visa run » est le fait de sortir du territoire pour y entrer de nouveau afin de renouveler un visa.
Pour te donner un ordre d’idée, l’une des destinations les moins chères depuis Bali est Singapour. Un billet A/R à l’heure actuelle où je publie cet article est à ≈ 100 €.

III. Visa travail, études, recherche

Si tu te rends en Indonésie pour travailler avec une entreprise locale, continuer tes études ou faire des recherches, je te redirige vers cet article d’expat.com.

Voici également le lien de l’ambassade d’Indonésie à Paris avec les informations visas.


Concernant les autres pays, si tu souhaites savoir quels visas sont nécessaires, payants, pour entrer sur le territoire, on a rédigé un dossier spécialement pour toi ici !

J’espère que je ne t’ai pas perdu dans cet article ! Si tu as encore des questions, tu veux avoir d’autres informations, n’hésite pas à nous laisser un commentaire en dessous, ça coûte pas plus cher et on se fera une joie de te répondre ! 😃

 

14 commentaires

  • Bravo pour ce site très complet qui répond à des questions et que tous les nomades se posent et dont on ne trouve jamais les réponses !

  • Merci pour ton article qui explique enfin réellement et clairement comment obtenir les différents Visas .. Tu utilises lequel du coup toi Florian ?

    • Salut Sabrina, merci pour ton message ! Cela dépend si j’ai prévu de sortir du pays dans les 2 prochains mois ou non. Si c’est pas le cas, j’opte pour le visa social.

  • Bonjour j’aimerai rester 1ans à Bali tu pense le visa social et. Le plus adéquat ?

  • Salut Florian,
    même souhait que Nassim lorsque le coronavirus le voudra. J’aimerais prendre une année sabbatique avec ma copine javanaise (qui vit là bas) sur Bali. Quelle est la meilleure solution ?
    Et si ma copine veut monter un business sur place?

    • Salut Bruno,
      concernant ta copine, elle est de nationalité indonesienne, si elle veut créer une entreprise dans son pays, elle doit se référer au lois de celui-ci 🙂
      Te concernant, la meilleure solution est d’avoir un visa social et culturel te permettant de rester dans le pays 6 mois. Ensuite quitter le pays quelques jours et ré-itérer la même manoeuvre autant que souhaité 🙂 (Check peut-etre s’il n’y a pas un visa pour les partenaires de couple lorsque l’un des deux est indonésien)

      • Salut Florian,

        Quand tu dis qu’il suffit de sortir du pays et refaire une demande de visa social au bout des 6 mois du visa culturel, est-ce que ça signifie qu’il faut refaire tout le process initial ?
        Doit-on s’y prendre avant la fin des 6 mois ?
        Peux-tu expliquer plus en détail le processus stp ?

        • Salut Mehdi, oui il faut refaire tout le process initial, chaque 6 mois. Il est préférable d’anticiper avant la fin de ton séjour de 6 mois (genre 1 mois avant). Malheureusement je n’ai pas plus d’informations que ce qu’il y a écrit dans l’article, cela fait plus d’un an que je ne vis plus à Bali. Je t’invite à prendre contact avec une agence balinaise d’ailleurs, tu pourras dialoguer via whatsapp ou autre (en anglais), ils te donneront toutes les informations nécessaires pour ton séjour.

  • Salut Florian moi si je veux rester à Bali sans y travailler mais juste me faire zizir et sans penser à rentrer en France quel type de visa je doit choisir . Merci

    • Salut Marc, tu peux contacter directement une agence de visas sur Bali, ils te diront tout ça par whatsapp, parce que les régulations changent fréquemment. Tu pourras rester 6 mois tout au plus, si tu peux accéder à un visa social & culturel en fonction du contexte (en ce moment c’est mort je pense).

  • Bonjour je suis resté 12 ans à Bali mais j’avoue c’est la première fois, c’est la première fois que je vois un article aussi clair et aussi bien fait bravo
    PS pourrais-je vous parler par email merci

Répondre à Bruno Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*