Granada, le carrefour touristique du Nicaragua

Ce qu’il faut savoir

Une architecture coloniale parfaitement conservée, Granada a été fondée en 1524 par Francisco Hernández de Córdoba. Elle a été pillée de nombreuses fois par des pirates provenant de la France et d’Angleterre au cours du XVIIe siècle.
D’un point de vue économique, Granada a été un centre commercial, notamment de l’artisanat de l’or et de l’argent, du bois et du cacao. Aujourd’hui, elle devient un véritable carrefour touristique au Nicaragua.

Notre aventure

Changeons de décors après notre séjour à Salinas Grandes, nous voici dans un milieu citadin au coeur de Granada.

Sans nul doute la plus belle ville qu’on a vu au Nicaragua avec une couleur différente pour chaque maison mitoyenne, de nombreuses églises et monuments surplombant la ville et j’en passe. Le rapprochement avec la ville d’Antigua, au Guatemala, est vite fait ! En effet, on retrouve également de nombreuses rues en pavés, de belles bâtisses avec de splendides patios verdurés.

Tout aussi beau, la rue La Calzada est remplie de terrasses pour boire un verre ou se faire une petite fringale, il en fait l’endroit le plus vivant en fin de journée !

Tu as également deux monuments qui sont à visiter sans fautes :
Iglesia de la Merced et sa superbe vue sur Granada, accessible par un très étroit escalier en colimaçon amenant au clocher de l’église. Entrée à $1, cela vaut vraiment le coup d’œil !
La cathédrale de Granada, fraîchement rénovée, on apprécie son architecture de l’extérieur, ses fresques au plafond de l’intérieur et sa vue sur la cité du clocher. Pour monter en haut, c’est encore $1, mais ca vaut encore vraiment le coup !

Le charme de cette cité n’est pas la seule raison de notre venue. Sa situation géographique est parfaite pour visiter de nombreux lieux aux alentours :

  • Les Isletas, des centaines de petites îles à seulement 3 km de Granada dans le lac Cocibolca. C’est au sein d’une barque à moteur que tu les visiteras pendant 3h via différents canaux. Au détour des îles, tu auras l’occasion d’apercevoir des singes qui ont été implantés sur les îles. Tu verras également différentes espèces d’oiseaux, les volcans aux alentours, Granada en fond, cela vaut le coup, mais privilégie l’activité par beau temps de préférence ! Le tour coûte en moyenne $15, si on te propose plus, tu peux négocier.

  • Le volcan Masaya est l’un des plus actifs du Nicaragua. Il est donc préférable de le visiter de nuit afin de voir la lave surgir du cratère. Tout est très bien ficelé, on t’enmene en voiture en haut du volcan où tu as 15 minutes, pas plus, pour des raisons de sécurité. Cela est largement suffisant pour apprécier le spectacle. Les tours sont au prix de $20, sinon il faut être véhiculé et cela te revient à $10 par personne.
  • Le volcan Mombacho, déclaré réserve naturelle, offre une vue splendide sur Granada, les Isletas, la lagune Apoyo. Il est possible d’y monter soit à pied, soit en transport pour $20. La montée est raide, il faut compter 5h aller-retour + 1h30 si on souhaite faire le tour du cratère. $5 l’entrée du parc.
  • La lagune Apoyo, d’origine volcanique aurait apparu après l’explosion d’un cratère, il y a plus de 21 000 années. Il est possible de se baigner dans cette eau volcanique à partir de plages privatisées de certains hôtels. Tu peux également faire du kayak ou tout simplement te prélasser. L’endroit est calme et reposant, mais l’affluence touristique fait que tout est cher sur place. Tu as des tours organisés à $15 de Granada.

Pour notre part, on a privilégié les Isletas au détriment du volcan Masaya et nous avons regretté.

Ceci parce qu’il a plu durant notre visite des Isletas, ce qui a pas mal gâché la visite. La lagune d’Apoyo était sympathique pour passer une belle après-midi, ce n’était pas extraordinaire non plus. Le charme de la ville de Granada était bien plus prenant !

Nos autres recommandations :

Transport

Le taxi en ville est en moyenne à 10C par personne, soit 30 centimes d’euros.
On vous conseille le chicken bus pour aller à Rivas, Masaya ou Managua, environ 1€ par personne et ils sont plutôt rapides.
Le colectivo (mini-bus) peux également être pris pour Managua, seulement 1€ également.

Hébergement

Qui dit vacances en couple, dit confort ! Pas d’auberges donc, mais l’hôtel La Polvora que l’on te conseille si tu as un bon budget. C’était luxueux, mais il y avait également une proximité avec le personnel dont on n’a pas habitude d’avoir ! Vu qu’il y a une cuisine commune, on y croise facilement les salariés de l’hôtel qui sont encouragés par le gérant à communiquer avec les voyageurs. Ceci rend leur travail plus vivant et nos vacances plus enrichissantes, bref on a beaucoup apprécié. Le service, quant à lui, était parfait et le cadre splendide.

Alimentaire

  • Tele Pizza : sur place ou à emporter, les pizzas sont énormes, bonnes tant au niveau du goût que du prix !
  • La Frontera : Sûrement les meilleurs burgers de Granada. Service irréprochable et à bon prix encore une fois.
  • La Colonia & la Union : Si tu souhaites faire des courses, c’est là qu’il faut aller même si les prix sont légèrement élevés.

Comme tu as pu le lire, Granada possède plusieurs cordes à son arc pour t’attirer dans son antre ! Un inévitable dans ton séjour au Nicaragua !

Si tu as des questions, des commentaires ou d’autres conseils à partager, n’hésites pas à le faire en dessous ! Il est temps de rejoindre l’île d’Ometepe pour nous, vamos !

3.6/5 - (8 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*