Quoi faire à Salinas Grandes, près de León au Nicaragua ?

À seulement 25km de León, tu trouveras 4km de plage au sable gris clair avec de splendides vagues et toi, seulement toi !
Encore très peu développé, Salinas Grandes est l’endroit rêvé pour les amoureux de la nature dans une grande tranquillité. À la base connu pour ses marais salants d’où l’on extrait le sel de façon artisanale, c’est également l’endroit parfait pour les surfeurs.

Quoi faire à Salinas Grandes ?

Pour en savoir plus, lis la section Notre aventure 🙂

  • Échanger avec les locaux
  • Faire du kayak
  • Faire une balade en cheval
  • Faire du surf
  • Se prélasser

Notre aventure

Bon, comment on s’y rend à Salinas Grandes ? Un shuttle à $20 ou le chicken bus pour $1, le choix est vite fait ! Certes il n’y a pas de climatisation, certes il s’arrête toutes les 5 minutes et certes le confort n’est pas au rendez-vous, mais c’est une expérience à faire et cela est un bon indicateur que nous allons dans un endroit peu touristique !

Avec Valentin, au Guatemala, nous avions eu l’occasion de prendre ce type de transport, mais ce n’était jamais le choix le plus judicieux. Le hasard a fait que c’est accompagné de ma copine Margaux, plus exigeante en terme de confort, que l’on se retrouve à voyager en chicken bus, pas de chance !
Venu le moment de descendre, le bus est bien rempli, je balade mon sac de 70L comme je peux avec mon tapis de sol prenant une largeur folle, faisant des dommages collatéraux sur les passagers, j’arrive à m’extirper après m’être excusé une dizaine de fois.

Nous arrivons sur un chemin en terre à côté de marécages, rien de très charmant. Puis nous avançons dans la résidence de Somar Surf Camp et…

Palmiers, piscine, jaccuzi, jardin entretenu, vue sur la mer, on est pas mal !

Nous faisons la rencontre de Diego, le gérant, puis Jamilt, le bartender, d’une gentillesse et d’un accueil sous les meilleurs hospices !

Au fil de la discussion avec Jamilt, il nous fait part qu’il gagne un peu plus que le salaire moyen au Nicaragua$138 brut par mois d’après la banque mondiale en 2012. Loin de sa femme et ses 2 enfants qu’il voit 2 fois par mois, il essaye de subvenir aux besoins de sa famille tant bien que mal. Cependant, il sait que travailler dans ce cadre est une chance pour lui.
En effet, travailler au bord de cette immense plage de sable gris et avoir le bruit des vagues se cassant comme quotidien, il y a pire ! D’autant plus qu’il n’y a personne ! Tu es seul avec la nature ! La plage est plus arpentée par les vaches et chevaux que par les hommes, c’est pour dire !
Nous sommes en saison des pluies, mais comme souvent il fait beau la matinée, nuageux l’après-midi avec quelques (violentes) pluies.

La température de l’eau et de l’air avoisine les 30°C, nous sommes dans de bonnes conditions. Nous et les moustiques ! Ils sont très présents dans la zone, mais Margaux avait une relation privilégiée avec eux, tant mieux pour moi !

Le Nicaragua est connu pour ses belles vagues sur la côte Pacifique, c’est l’occasion pour moi de m’initier au surf. Le Somar Surf Camp propose des cours avec Marvin, un local qui a appris le surf à l’âge de 15 ans. Après m’avoir fait part des exercices d’échauffement et des positions à effectuer sur la planche, il est venu le moment de s’exercer dans l’eau. Margaux, pour sa part avait déjà pris des cours il y a presque 10 ans maintenant, mais la reprise fut difficile avec de petites vagues fortes qui s’enchaînaient à répétition. Tout est question d’équilibre, synchronisation, force et positionnement. Après plusieurs essais, j’arrive enfin à me tenir debout !

Cela dure une seconde, mais c’est un début ! Ce sport n’est pas aussi reposant qu’une balade à cheval, loin de là !

En parlant de ça, voici le moment romantique de la journée. 2h de balade le long de la plage au coucher de soleil !

J’avais fait du cheval une fois étant petit, la douleur à mon coccyx est le dernier souvenir qu’il m’en restait ! De quoi me donner une petite appréhension, d’autant plus que Jean Christophe nous laisse les chevaux et s’en va sans même nous expliquer quoi que ce soit. Merci pour l’accompagnement !

Heureusement, le type de la sécurité à Somar sait bien en faire et nous montre les gestes à effectuer.

Nous nous rendons jusqu’au bout de la plage où vivent Christian, Québécois et Nora, Nicaraguayenne. Ce couple est venu s’installer à Salinas Grandes après avoir vécu en Floride, dans le but de profiter d’une vie encore meilleure. Ils ont lancé il y a peu de temps un complexe où l’on peut se restaurer, profiter d’une piscine avec vue sur l’océan ou encore faire des activités nautiques.

En dehors d’essayer de satisfaire les touristes, ils améliorent la vie locale en participant avec Diego notamment à l’association Salinas Bonitas, pour un environnement plus propre. Des locaux à poubelles ont été installés au bord de plage, il y a également des tournées de nettoyage avec les enfants de l’école afin de les sensibiliser. Et ce n’est pas tout !

Christian apprend petit à petit à ses salariés la langue de Shakespeare et l’esprit d’initiative. Une double compétence très utile dans un pays où le tourisme s’accroît rapidement.

De retour à Somar, nous avons la surprise de croiser 2 grenouilles venues s’abriter dans notre chambre ! Si elles savaient qu’en France on se fait un plaisir de les déguster dans nos assiettes !

☂️ Quelle assurance pour un voyage au Nicaragua ?

On a beau être affûté ou en pleine santé, faire son voyage au Nicaragua sans assurance, c’est courir le risque de payer très chers en cas d’accident. Souscrire à une assurance avec une bonne couverture médicale peut t’économiser des centaines d’euros si un pépin arrive. Afin de partir en toute sécurité, je te recommande Chapka Assurance accessible depuis le lien en vert.

Tu pars au Nicaragua ? À lire également :

Notre bilan

Salinas Grandes est un merveilleux endroit au Nicaragua que l’on te conseille vivement si tu es un amateur de nature, de zénitude, de sports nautiques ou que tu veux rencontrer des personnes géniales au grand cœur !

Si tu as des questions, des commentaires ou d’autres conseils à partager, n’hésites pas à le faire en dessous 🙂 ! Il est temps de partir en direction de la belle ville de Granada !

4.9/5 - (14 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*