L’île d’Utila, une autre vision du Honduras

Ce qu’il faut savoir

C’est suite au 4ème voyage de Christophe Colomb qu’Utila a été découverte. L’île est située au sud de la 2ème plus vaste barrière de corail du monde. C’est d’ailleurs la raison de l’accroissement du tourisme dans ces lieux. Peuplée de 4160 habitants (2015), cette petite île d’une superficie de 45 km2 est idéale pour découvrir de splendides paysages sur terre et sous mer dans un excellent climat.

Notre aventure

Cette étape n’était à la base pas prévue dans notre tour du monde, mais l’occasion était trop belle pour 2 raisons :

  • Ma cousine y vie depuis juin 2018. Elle a quitté sa vie londonienne avec Alex, son mari, pour ouvrir une crêperie sur cette île du Honduras.
  • Les baptêmes de plongée ne sont pas chers avec une barrière de corail magnifique.

Nous arrivons donc après 1h de bateau sur Utila où ma cousine nous réceptionne.

(bon c’est l’inverse, mais dans l’idée on y est !)

Nous prenons ensuite le seul transport en commun de l’île : le tuk-tuk, nous déposant au componado. C’est le nom donné à cette partie de l’île assez marécageuse où vivent les Honduriens et Garifunas, c’est plus ou moins le quartier pauvre. Le reste de la population, plus américanisée, vie le long de la rue principale ou sur le bord de mer. Cette partie habitable reste petite comparé au reste de l’île, sauvage et préservé.
La plupart des gens parlent bien anglais, c’est un peu troublant au centre de l’Amérique Centrale, mais on s’y fait vite !

Pour en revenir à ma cousine, c’est donc au componado qu’elle a décidé de s’installer. Les prix sont attractifs, les gens sont aimables et c’est au final à 10 minutes à pied de la rue principale et de la mer, il y a pire !

D’autant plus que l’insécurité est beaucoup moins présente que sur le continent, ce qui est grandement rassurant au vu des grandes villes du Honduras.

Le tourisme, quant à lui, se développe vite sur l’île dont l’attrait principal est la plongée. On doit compter pas loin d’une dizaine de centres proposant leurs services ! S’en suit de nombreux bars et restaurants pour détendre les plongeurs et touristes. Celui de ma cousine a d’ailleurs fraîchement ouvert ses portes, une crêperie !

Quoi de mieux que de goûter des crêpes et de profiter de quelques pauses pour faire un plouf ?

En dehors du restaurant, il y a autre chose que tu dois faire : le carnaval ! Une fois dans l’année durant la période de juillet, c’est l’événement d’Utila ! Cela se passe sur plusieurs jours mais c’est bien le samedi qu’il faut être présent ! Défilé de chars dans la rue principale, entouré par une foule enjouée, prête à festoyer en musique !

Les gens dansent dans la rue, sur la plage, certains se déguisent, c’est la fête ! Un excellent moment dont les sandflies savent en profiter. Les sandflies !? Oui ce sont de petits insectes vivant dans le sable et sortant au tomber de la nuit, elles ont la fâcheuse tendance à piquer l’homme. Bouton et démangeaison s’en suivent ! Ces sandflies sont sur toutes les plages d’Utila donc prudence !

 (à l’abris des sandflies)

Cela rajoute du piment à des plages toutes plus splendides que les autres ! Sable fin, eau transparente et chaude (parfois trop), palmiers, tout y est !

Bref, cette île à su nous occuper facilement pendant une semaine, sans compter notre baptême de plongée ! Si tu effectues un trip en Amérique Centrale, on te conseille vivement d’y faire un tour ! Attends de voir les activités qu’on te recommande ci-dessous !

Recommandations

Hébergement

Nous avons en revanche passé 5 nuits au Mango Inn, celles-ci étaient comprises dans notre package pour le baptême de plongée. La résidence est très belle, tout en bois, très verdurée et avec une jolie piscine au milieu. Les dortoirs sont bien, le wifi correct et les sanitaires propres avec eau chaude. On te la recommande, mais le prix ne doit pas être donné.

Transport

On peut venir sur l’île a partir de La Ceiba, soit en bateau pour 20 € par personne et 1h de trajet, soit en petit avion pour 50 €.
Au sein de l’île, le tuk-tuk revient en moyenne à 1-2 € par personne, tout dépend le trajet.

Pour se rendre à Livingston au Guatemala en moins d’un jour, ça se passe ici.

Pour se rendre à Léon au Nicaragua en moins d’un jour, ça se passe par là :).

Alimentation

Trudy’s
Si tu es patient (30/40 minutes d’attente), tu peux manger de très bons burgers pour 5-6 € par personne. Ceci dans un cadre sympathique avec billard, terrain de beach volley, met en vue, hamacs et transats avec en prime un personnel agréable !

Le Mermaid
Si tu n’as pas le temps de niaiser par contre, tu viens ici ! Tu sélectionnes les ingrédients de ton plat comme à la cantine pour environ 4 € et te voici prêt à manger. Rapide, pas cher et efficace, la qualité reste bien-entendu standard.

Activités

  • La plongée, voyons ! Notre expérience à Utila, c’est par ici ! Le diplôme Open Water est accessible dès 150 € pour 4,5 jours.
  • Voir des requins baleines si la chance est avec toi, pour 45 € par personne.
  • La pêche avec les locaux doit pouvoir s’effectuer également en cherchant bien !
  • Se rendre à Pumpkin Hill, le point culminant d’Utila. Il est possible de le faire à pied, en quad, voir même en voiturette de golf s’il n’a pas trop plu !
  • Tu peux également simplement visiter l’île avec les moyens de transport cités dernièrement, la location de voiturette de golf revient entre 5 et 10 € de l’heure par personne. N’hésites pas à t’aventurer dans les endroits les plus sauvages de l’île, c’est là où tu rigoleras le plus !
  • La plage de Neptune ! Accessible seulement en lancha, c’est l’une voir la plus belle plage de l’île. Parfaite pour se prélasser ou faire du snorkeling, on peut la définir en un mot : paradisiaque !
  • Neil, un excentrique artiste américain est le propriétaire du Treetanic, un bar psychédélique comme on en voit peu dans le monde et que l’on te conseille de visiter !


Notre séjour à Utila restera gravé de part nos plongées et nos découvertes ! On te conseille d’y faire un tour, vraiment ! « If you come to Utila.. You will never ever leave ! »

Si tu as des questions, des commentaires ou d’autres conseils à partager, n’hésites pas à le faire en dessous ! Pour nous il est temps d’aller au Nicaragua, à Salinas Grandes.

4.3/5 - (7 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*