Comment visiter la Rainbow Mountain, Vinicunca ?

Aujourd’hui nous allons voir comment s’organiser durant son voyage pour visiter la Rainbow Mountain, au Pérou.

Pour vouloir voir un maximum de paysages au Pérou, il faut être prêt à faire des kilomètres. Les petits budgets ne comptent plus les heures de bus et le trek pour visiter la montagne aux 7 couleurs, autrement appelée la montagne arc-en-ciel ou encore la montagne Vinicunca ne déroge pas à la règle. Heureusement que cela en vaut vraiment la chandelle ! D’une part, la montagne que nous atteignons est à 5200 mètres, ce qui est toujours un challenge en soi à cette altitude, d’autre part, ce paysage est rare et 100% naturel, il serait dommage de ne pas en profiter en étant dans le coin !

1. Nos conseils avant de visiter la Rainbow Mountain

La plupart des photos de la Rainbow Mountain sur les réseaux ont une saturation augmentée, pour faire ressortir les couleurs et rendre la photo plus attractive. Ne t’attends pas à voir un vrai arc-en-ciel de couleurs, mais un dégradé plus léger. Pour l’avoir vu de mes yeux, j’ai trouvé ça unique comparé à nos Alpes en France par exemple. On voit bien la différenciation de couleur et savoir que c’est un procédé naturel rend l’expérience splendide, d’après moi.

Il est préférable de s’acclimater au moins un jour avant à une altitude autour de 4000 mètres. Lors de la randonnée, si tu as des symptômes du mal d’altitude (mal de tête, étourdissement, difficultés à respirer, mal de ventre, ect.), je te recommande de ralentir, voir t’arrêter, puis si les symptômes ne passent pas et sont difficilement supportables, redescendre et retenter ta chance un autre jour. Si tu te forces à monter à 5200 mètres, mais que tu te sens très mal, est-ce que tu vas profiter de ta visite ? Je ne pense pas. Je suis facilement sujet au mal d’altitude, avec de fréquents maux de tête au dessus de 4000 mètres, voici mes 7 conseils pour prévenir le mal d’altitude, cela peut toujours aider pour ta visite de la Rainbow Mountain.

2. Faire le trek sans agence pour la Rainbow Mountain, est-ce possible ?

C’est possible, oui. Cela permet d’effectuer le trek avec moins de touristes si tu le fais sur les heures creuses, par contre c’est bien plus d’organisation.

  1. Se rendre à la gare routière de Cusco, puis prendre un bus Cusco – Sicuani.
  2. Il faudra t’arrêter dans la ville de Cusipata ou Pitumarca (il existe deux itinéraires). À Cusipata, profites-en pour prendre le petit-déjeuner, faire du shopping ou aller aux toilettes, car après cela, tu n’auras plus l’opportunité jusqu’au sommet.
  3. De là, tu peux prendre des voitures (devant la ville de Cusipata) jusqu’au village de Phulawasipata (coût 5,00 soles).
  4. Arrivé à Phulawasipata, tu dois payer le billet d’entrée qui coûte 15 soles pour les étrangers. Si pendant la balade tu as des désagréments pour marcher, tu as la possibilité de louer un cheval (coût 30,00 soles).

3. Quel est le prix en agence pour se rendre à la Rainbow Mountain ?

À Cusco, tu peux négocier le prix jusqu’à 70 soles, entrée au parc (10 soles) comprise, soit 18 €. Les agences proposent toutes les mêmes tours avec les mêmes transports, les mêmes repas, les mêmes heures de visite, il serait dommage donc de payer plus pour votre visite.

4. Quand partir pour visiter la Rainbow Mountain ?

La meilleure période de l’année pour visiter la Rainbow Mountain est durant la saison sèche, d’avril à septembre.

Essaye d’y arriver le plus tôt possible, car le temps se dégrade souvent l’après midi. De plus, consulte les prévisions météorologiques avant, cela peut réellement gâcher le spectacle s’il fait un froid glacial, sans soleil et visibilité.

5. Peut-on dormir en tente au Rainbow Mountain ?

Cela semble avoir déjà été fait, prend soin de demander d’abord aux gens du village, bien qu’ils puissent demander de l’argent (la plupart d’entre eux n’ont pas de travail, ils vivent principalement de l’élevage d’alpagas, même quelques soles peuvent faire une réelle différence pour eux).

6. Quel matériel est nécessaire pour visiter la Rainbow Mountain ?

Voici le matériel qui devrait te suffire pour la randonnée :

  • Une bouteille d’eau
  • Des snacks,
  • Des baskets ou chaussures de randonnée
  • De la crème solaire
  • Des vêtements adéquates à la saison
  • Des feuilles de coca/médicaments contre mal d’altitude si besoin

7. Notre aventure avec une agence pour visiter la Rainbow Mountain

Le départ tôt le matin

Lever à 3h du matin en moyenne, un mini-bus vient te chercher à ton hébergement pour effectuer ensuite 3h de route. On s’arrête déjeuner pendant 20 minutes dans un village, l’occasion de faire connaissance avec d’autres voyageurs autour de grandes tablées.

Le trek

Départ de la randonnée à 4100 mètres d’altitude pour 3h en moyenne de montée. En fonction de la saison et du temps, tu peux avoir très froid ou plutôt chaud, alors renseigne toi bien. Pour nous, c’était en Septembre avec du soleil, il faisait plutôt doux, sauf en haut avec un vent glacial. Le nombre de lamas est impressionnant, il y en a beaucoup, presque autant que les touristes, c’est pour dire !

Car oui, on se retrouve à 20 mini-bus à partir dans les mêmes horaires, tu ne seras donc pas esseulé lors de ce trek. Certains guides sont de vrais bergers souhaitant avoir un groupe rapproché, d’autres s’en fichent un peu, dont le miens et j’en étais pas mécontent, cela me permettait d’aller à mon rythme. Si tu n’es pas partant pour autant de marches, surtout à cette altitude, tu as l’option de monter et descendre à cheval pour des dizaines de soles en plus.

Arrivé en haut, tu profites d’un spectacle tout bonnement splendide ! Les différentes couleurs de la montagne Vinicunca apparaissent à mes yeux, incroyable !

Dis Jamy, comment t’expliques ces variations de couleurs sur la Rainbow Mountain ?

C’est un procédé totalement naturel qui s’est mis en place durant des milliers d’années. Le jaune résulte du souffre, le vert du sulfate de cuivre et le rouge de l’oxyde de fer.

On aperçoit également des glaciers enneigés ainsi que la vallée rouge.

Il est possible de descendre par cette vallée si ton agence possède cette option. Malheureusement pour moi ce n’était pas le cas, ce qui ne m’a pas empêché de faire un détour d’une demi-heure afin d’avoir un aperçu ! Très peu de touristes visitent cet endroit qui est pourtant splendide, avec notamment une roche rouge de toute splendeur !

Le retour depuis Rainbow Mountain

Arrivés en bas, on attend tout le monde et c’est parti pour le chemin retour en mini-bus. On fait une halte pour déjeuner avec une soupe et un plat principal. Bonus concernant l’agence Friends of nature avec laquelle je suis parti, nous empruntons une route différente afin de contempler 4 lagunes. Même si notre souhait sur le moment est de rentrer rapidement après cette journée intense, on ne peut qu’apprécier ce cadre où flamants roses viennent séjourner !

Quel bilan faire ?

Si tu arrives à faire abstraction des touristes autour afin de profiter de l’environnement, alors je te recommande cette visite de la Rainbow Mountain !

De préférence la semaine, car les Péruviens n’hésitent pas non plus à voyager au sein de leur pays. C’était une très belle journée pour ma part qui vaut vraiment le coup.

Tu as eu la chance de le faire également ? Tu souhaites avoir d’autres conseils ? N’hésites pas à laisser un commentaire en dessous. On espère avoir pu t’aider dans l’organisation de ta visite au Rainbow Mountain.

Bon, l’échauffement des jambes est terminé, il est temps de s’attaquer au Salkantay trek et au Macchu ! Vamos !

Où dormir à Cusco ?

🏠 Notre coup de coeur 💚 en dessous de 25 € la nuit : Backpacker La Bo'M
🏠 Notre coup de coeur 💚 en dessous de 50 € la nuit : Terra Sagrada Cusco
🏠 Notre coup de coeur 💚 en dessous de 100 € la nuit : MOAF Cusco Boutique Hotel

☂️ Quelle assurance pour ton voyage au Pérou ?

On a beau être affûté ou en pleine santé, faire des treks au Pérou sans assurance, c’est courir le risque de payer très chers en cas d’accident. Souscrire à une assurance avec une bonne couverture médicale peut t’économiser des centaines d’euros si un pépin arrive. Afin de partir en toute sécurité, je te recommande Chapka Assurance accessible depuis le lien en vert.

Tu pars au Pérou ? À lire également

4.8/5 - (113 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*