Passer la frontière terrestre entre la Thaïlande et le Laos

Après notre trek au Népal, nous devions aller au Laos. Mais quand nous avons réalisé que le festival des lanternes de Chiang Mai se tenait fin novembre, on a décidé de faire un détour pour y aller ! Nous avons ensuite passer la frontière terrestre entre le nord de la Thaïlande et le Laos.

1ère étape pour passer la frontière entre la Thaïlande et le Laos : se rendre à Chiang Khong 

Depuis Chiang Mai nous avons pris un Greenbus pour 10€. Nous sommes partis à 9h et sommes arrivés à la frontière à 14h30, sans pause sachant qu’il y avait des toilettes dans le bus. 

Si vous partez de Chiang Rai ce sera plus rapide puisque vous êtes plus proche.

2ème étape : Check out de la Thaïlande, avant de passer la frontière

Le bus s’arrête avant d’arriver à Chiang Khong pour les personnes voulant passer la frontière. Des tuks tuks vous attendent et vous ne pouvez pas vraiment négocier, sachant que le prix par personne est de 60 bahts.

Une fois au poste, vous passez la frontière thaïlandaise, où ils vérifient votre passeport. 

3ème étape : se rendre à la frontière du Laos et faire son visa

De là, vous attendez le bus qui vous emmènera à la frontière du Laos. Avec les sacs, c’est 35 bahts par personne. 

Ensuite, il faut faire votre Visa On Arrival :

  1. Remplir le papier d’immigration et donner votre passeport
  2. Payer la taxe de 40 bahts (certainement du bakchich, et ce n’est pas bien mais on n’a pas vraiment cherché à comprendre)
  3. Récupérer votre passeport tamponné
  4. Payer votre visa 40$. Sachez que vous pouvez aussi payer en €.

4e étape : vous rendre à Huay Say

Un tuk tuk vous attendra à la sortie, et de la même façon pas moyen de négocier. Ici pas encore besoin de retirer, il vous demande 100 bahts pour payer.

Vous traversez le pont de l’amitié et au milieu vous voyez que le drapeau thaïlandais laisse place au drapeau du Laos. Ça y est, vous êtes au Laos !

5e étape : vous rendre à Luang Prabang en Slow Boat

Il y a ensuite plusieurs options pour rejoindre votre prochaine destination, qui sera sûrement Luang Prabang.

Vous pouvez prendre un bus ou un slow boat, ce que la majorité choisisse. On a entendu aussi parler d’un train, ça peut être une option intéressante puisque c’est la plus rapide.

On a pris nos billets pour le lendemain directement à notre Guesthouse House. Et on a retiré de l’argent juste à côté et on a acheté les carte SIM à Little Hostel (90go pour 11$ sur 1 mois). Nous voilà parés pour voyager au Laos !

  • Thaveesinh Hotel pour 15€ la chambre privée avec sdb privée. Notre hôtel était très bien, les gérantes très gentilles et nous avons bien dormi même s’il y avait du bruit dans la rue. Alors oui c’est vieux mais pour le prix dans une ville de frontière, c’est très bien !

1er jour : Huay Say – Pakbeng / 6h de Bateau (11h – 17h)

On nous a annoncé un départ à 9h30. Le tuk tuk, compris dans le prix du billet à 450 000 kips, vient nous chercher à 8h30. 

Bon finalement, il ne partira qu’à 11h mais c’est vrai que c’est mieux d’arriver avant pour avoir une bonne place. Éviter les places au fond vers les toilettes, parce que le bruit du moteur vous gênera. 

Ce n’est pas super confort mais ça se fait bien. Vous êtes sur des sièges de voiture et le bateau est suffisamment stable et va doucement pour que ce soit agréable. Même si ça reste un peu long, on ne va pas se le cacher.

La veille, on avait commandé un plat au top resto où nous avons mangé (adresse plus bas) et c’était une super idée, on vous conseille de faire de même parce que le bateau ne s’arrête pas le midi donc il faut avoir de quoi manger. 

On arrivera pour le sunset à Pakbeng pour la nuit (non comprise dans le billet).

Le soir on mangera avec un couple de français, Steven et Julie, rencontrés dans le tuk tuk et on aura bien rigolé !

  • Sabaidee restaurant : Le restaurant était super, il faut absolument gouter leur curry. On a pris le curry pumpkin, chicken & cashewnuts, un vrai REGAL !  
  • Pakbeng Guesthouse House : notre hôtel était bien aussi, pour 12€ la nuit la chambre privée avec sdb privative. C’est le premier en sortant du port donc très pratique (ils viennent vous guider en plus!) et leurs muffins sont bons, parfait pour le petit déjeuner pour aller prendre le bateau.

2e jour : Pakbeng – Luang Prabang / 8h de bateau (9h30 – 17h15)

On nous annonce de nouveau un départ à 9h30. On décide d’arriver à 9h en se disant que tout le monde va prendre les mêmes places que la veille (on est naïf comme ça parfois). Loupé ! Le bateau n’est pas le même et un premier bateau est parti juste avant. Bref, comme souvent on ne comprend pas l’organisation ici ! Mais ça passe toujours.

On arrive donc dans les derniers et il n’y a plus de place pour nos sacs dans la cale. On les met à l’arrière du bateau et on prend des places sans être à côté. Ouf, on ne sera pas à l’arrière juste au dessus du moteur !

Le bateau part bien vers 9h30 donc c’est déjà une bonne nouvelle. 

On arrivera vers 17h15 à Luang Prabang, juste avant le 1er bateau parti avant nous (il ne faut pas chercher à comprendre, c’est ça l’Asie)

Les tuks tuks vous attendent, et pareil impossible de négocier, il faut payer 40 000 kips (1,75€) par personne. Après 20min de trajet, vous arrivez juste à côté du night market.

Conclusion 

Concrètement le passage de la frontière est facile, même si on a l’impression qu’il y a pas mal d’étapes. Il suffit finalement de se laisser guider, vous ne serez pas les seuls et ils sont habitués aux touristes. Le slow boat est sympa et c’est une expérience, même si un peu long à notre goût. C’est parti pour notre première destination au Laos, encore plus au nord : Nong Khiaw.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*