Tomohon, entre fleurs et chats cuits

Ce qu’il faut savoir

À seulement 25 km de Manado, Tomohon est une ville se trouvant dans une région montagneuse et volcanique. Elle est plus précisément entourée par 2 volcans, Mt. Lokon et Mt. Mahawu. En dehors de nombreuses randonnées possibles, les touristes se rendent ici pour aller au marché local et assister à quelque chose de plus en plus rare au XXIème siècle.

Notre aventure

/!\ Avant d’aller plus loin, des photos de cette section peuvent heurter la sensibilité de certaines personnes. /!\

Nous sommes en pleine période de Noël, il y a une majorité de Chrétiens à Tomohon et dès qu’il s’agit de célébrer la naissance de Jésus, ils savent répondre présent !

Il y a des sapins et banderoles dans chaque coin de rues, chaque maison. Les premières musiques de Noël sont entendues dès septembre, c’est pour dire !

De nombreuses traditions sont présentes à Tomohon, principalement venant de la culture Minahasa. Parmi elles, certains des Minahasiens continuent à manger des chiens, chats, serpents, rats ou encore chauve-souris. Il est étonnant que ces personnes gardent encore ces habitudes, car ce n’est pas comme si l’endroit était coupé du monde. Il y a le wifi, le réseau mobile et des vidéos d’animaux de compagnie en pagaille sur la toile dont ils ont accès, on pourrait penser qu’ils soient sensibilisés par ça, apparemment non, mais ne jugeons pas.
Nous sommes donc allés vérifier ça, non pas lors d’un repas local, je te rassure, mais lors de notre visite du marché traditionnel.

Il faut avoir le cœur bien accroché et ne pas être trop sensible. Une véritable boucherie à l’air libre ! Du sang, des couteaux et des bouts d’animaux dans tous les sens. Certains des vendeurs sont couverts de sang, le sourire aux lèvres donnant un bel effet sordide.

Le pied colle au sol à chaque pas, du sang séché est également présent par terre, on est au top niveau hygiène. Nous avançons à reculons, têtes de veaux, cochons sur les tables, poissons gigotants, les végétariens sont les bienvenus (humour) !

Puis, on s’oriente vers les animaux cuits, des chauves-souris alignées sans leurs ailes et poils, des chiens et chats cuits, il est difficile de ne pas tourner du regard. Du serpent est également découpé pour les quelques personnes faisant la queue.

0 image crop 2018 01 06 10 08 10 764

0 image crop 2018 01 06 10 12 46 330

Pensants en avoir fini avec ça, nous faisons quelques pas jusqu’à voir la pire des choses… Des chiens et chats en cages dans un état proche de la mort…

0 image crop 2018 01 06 10 12 18 723

0 image crop 2018 01 06 10 13 30 183

Ils ne faisaient pas un seul miaulement ou aboiement, comme s’ils savaient que ça ne changerait pas grand-chose à la finalité. On approchait de midi, mais toute envie de manger avait été coupée ! Le reste du marché est ordinaire avec des légumes, fruits et autres, ce qui avait un côté rassurant

En partant, on croise un monsieur en scooter avec un passager étonnant. Il avait mis un porc entier derrière lui, rien de plus normal.

On aimerait avoir ta réaction en commentaire, que penses-tu de tout ça ?

Et si on allait s’aérer l’esprit ?

On prend le scooter (sans animal mort à l’arrière) pour se rendre au lac Linow, au sud de Tomohon. C’est une belle étendue d’eau entourée d’une végétation dense, nous apaisant et redonnant l’appétit.

Ça tombe bien, il y a un restaurant juste au bord. Les prix sont toujours accessibles avec des repas à 3 € en moyenne.

La dernière patte du chat englouti, nous continuons… Non je ris, promis j’arrête. Passer à Tomohon sans s’approcher des volcans entourant la ville serait une grosse bêtise ! Nous prenons la route et arrivons au mont Mahawu. Seulement 15 minutes de marche et tu atteindras le cratère du volcan endormi. Celui-ci n’est pas impressionnant en soi, un petit lac de souffre est présent et la couleur grise de la substance est prédominante.

Tu peux faire le tour du cratère en 30 minutes, mais le passage n’est pas entretenu, il te faudra te frayer un chemin parmi les feuilles, branches et herbes hautes. Cependant, à mi-chemin tu auras une très belle vue dégagée sur le volcan Lokon.

Le temps se couvre, flûte ! Nous n’aurons pas la possibilité de monter au volcan Lokon. Celui-ci est actif, mais sans cratère visible. Cependant, situé entre le mont Lokon et le volcan Empung, on peut apercevoir un cratère, le Tompaluan. Il rentre en éruption fréquemment, la dernière en date est de 2011, donnant lieu à un lac acide dégageant du gaz abondamment. Bref, cela correspond à 2h30 de randonnée le temps de monter et descendre et ça vaut le coup d’aller y faire un petit tour !

Pour finir sur une touche glamour, il faut savoir que Tomohon est l’une des villes les plus fleuries de Sulawesi ! En circulant dans la ville, tu tomberas sûr de nombreux stands et boutiques avec des bouquets de fleurs tous plus magnifiques les uns que les autres. Des couleurs en pagaille, des senteurs agréables, de quoi nous faire presque oublier ce que l’on a vu le matin même.

Nos recommandations

Hébergement

Difficile de trouver un logement économique avec un bon wifi et un peu de confort dans le centre de Tomohon. Nous avons opté pour Cekakak hotel, convenable pour une ou deux nuits. Staff très amical et serviable, prix très abordable avec des nuits en chambre privatisée pour 2 personnes à partir de 17 €.

Au final, le wifi dans les chambres est très faiblard, il faut se rapprocher de la réception pour avoir un bon signal. Le petit déjeuner est sommaire, mais pour 1,5 € tu peux avoir un buffet généreux. Le gros avantage est la possibilité de louer des scooters à l’hôtel. Un peu moins de 10 € la journée, ce qui est plutôt cher pour ici, mais avec essence incluse, casque, assurance et scooter récent.

Activités

  • Le marché traditionnel pour les moins sensibles
  • Le lac Linow
  • La visite des 2 volcans
  • De nombreuses autres randonnées sont possibles dans les environs

Transport

Pour venir à Tomohon à partir de Manado, tu peux :
– Prendre un mikrolet, sorte de mini-bus bleu. L’espace est très réduit, le confort minime et ton sac de backpacker prendra une place en plus que tu devras payer. Tu mettras 30 minutes à 1 h en plus, mais cela te coûtera 1 € pour 2 places environ.
Réserver une voiture via l’application Grab ou Go car. Si tu n’as pas de carte SIM comme nous, tu peux demander à la réception de ton hôtel ou à une personne connectée ! Ça revient à 6 €, divisé par le nombre de personnes.


Tomohon est une étape obligatoire si tu es dans le nord de la Sulawesi de part ses habitants accueillants, une culture étonnante et un paysage montagneux et fleuri.

Si toi aussi tu as pu te rendre dans cette contrée, n’hésites pas à nous raconter ton expérience ! Si tu veux au contraire d’autres renseignements, n’hésite pas à nous laisser un message dans la partie commentaires en dessous ! La fin de l’année approche, dans le désir de festoyer dans un cadre plus approprié, nous décidons de quitter la Sulawesi en direction de l’île de Bali, encore une agréable surprise !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*