Notre itinéraire de 10 jours pour explorer Java Est

Bromo

C’est parti pour 6 mois en Asie et on commence par un pays de folie : l’Indonésie et une île incroyable : Java. On va explorer l’île de Java pendant une dizaine de jours. Et autant dire que c’était un sacré périple Jean-Michel ! Aussi intense qu’incroyable, on vous dit tout pour que vous puissiez à votre tour organiser un super voyage à Java. 

Bromo

Quel visa pour visiter Java ?

En tant que français, vous pouvez rester 1 mois avec le visa tourisme à Java. Vous pouvez le faire en arrivant à l’aéroport. Mais on vous conseille de le faire en amont sur le site internet officiel puisque cela vous gagnera du temps à l’aéroport. 

Depuis 2023 vous pouvez renouveler en ligne votre visa pour 1 mois, ce qui vous permet de rester 2 mois en Indonésie. Attention il s’agit en réalité de 60 jours, donc calculez bien les dates ! Vous pouvez le faire dès que vous arrivez. On l’a fait au bout de quelques jours en ligne et c’est tout de même super pratique et facile.

Attention : si vous ne faites pas votre visa sur internet, vous ne pouvez pas faire le renouvellement en ligne !

  • C’est 32€ à chaque fois. 

Vous êtes censés aussi avoir une preuve de sortie du territoire. Nous avions déjà notre billet d’avion pour notre prochaine destination, donc cette fois-ci aucune difficulté. Mais sachez qu’on nous l’a demandé.

Notre itinéraire pour 10 jours à Java

On a passé une dizaine de jours à Java. Il faut avoir en tête que c’est un voyage intense, fatiguant mais absolument incroyable. On a vécu des superbes expériences et vu des paysages de folie, sans oublier de sacrés levers de soleil. 4 en 9 jours, on est sur un bon petit ratio (les mecs se lèvent plus tôt en voyage que pour aller bosser, tout va bien).

On est parti avec notre amie Laura (une des 2 copines avec qui Olive est partie 6 mois en Australie), qui aura suivi notre rythme de folie, qui se sera levée en plein milieu de la nuit pour faire des rando, arrivée à 3h du matin après 6h de train, qui aura dormi sur des matelas à même le sol dans des chambres minuscules. Et tout ça avec le smille s’il vous plait. Big up à elle pour nous avoir supporté pendant ce voyage !

Bref, le voyage, le vrai. 

  • Yogyakarta

Après un long voyage en avion, et surtout plusieurs heures de retard lors de notre escale à Instanbul, on arrive plus tard que prévu à Java et on ne pourra pas avoir le train que l’on voulait prendre pour Yogyakarta. Parce qu’on ne voulait pas rester à Jakarta, qui ne nous intéressait pas. Heureusement on n’avait pas pris en avance notre billet de train.

On essaie donc de choper un vol interne (même si on voulait éviter au max de prendre l’avion) mais plus rien de dispo à des prix abordables. Finalement, on va à la gare pour prendre le train qui nous fera arriver à minuit passé. On est donc sur un petit trajet de 36h (parfait pour bien commencer). 

  • Prix : 52 000 rs (32€), il ne restait que la classe business et on était très confort (avec une couverture svp) !

On pose nos affaires à l’hôtel et on trouve un petit bouiboui pour manger pour à peine plus de 4,41€ pour 3. Pas de doute on est bien arrivé à Asie !

La ville de Yogyakarta, capitale culturelle de Java

Java

Yogyakarta est la capitale culturelle de Java. Mais pour tout vous dire nous n’avons pas eu de coup de cœur ici. C’est une grande ville asiatique donc c’est grand, bruyant, sale et sans vraiment de charme.

Certes il y a tout de même des choses à faire notamment aux alentours mais même en ayant plus de temps on n’aurait pas eu envie de rester plus longtemps.

  • le water Castle : malheureusement on n’a pas pu le faire. En fait, il ferme tôt l’après-midi (à 14h on n’a pas pu rentrer) et après on est rentré trop tard des temples pour y aller avant de prendre le train pour Malang. 
  • Underground mosque : idem
  • Palais du sultan : on le voit de l’extérieur avant d’arriver à Malioboro street. 
  • Malioboro street : alors pour nous très peu d’intérêt de jour. La nuit en revanche tout s’anime et l’ambiance est sympa !
  • Quartier Prawirotaman : là où se trouvent presque tous les hôtels, donc plus touristique. Il y a pas mal de street art. 
  • Alun Alun night marketing

On s’est fait abordé plusieurs fois par des personnes qui parlaient quelques mots de français et qui était prof de quelque chose et qui avait ou connaissait quelqu’un qui avait habité en France. Ils engagent la conversation avec vous, sont très sympa et puis ils vous demandent de venir visite l’expo de leurs élèves qui comme par hasard n’est QUE aujourd’hui. Donc voilà vous êtes prévenu.

Temple Prambanan

C’est un ensemble de 240 temples, datés du VIIIe. C’est le plus grand monument Hindou d’Indonésie, rien que ça !

On vous conseille d’aller jusqu’au bout, aux temples Sewu, qu’on a trouvait très jolis et surtout on était quasiment seuls. 

On est resté jusqu’au sunset mais nous n’avons pas eu le droit à d’incroyables couleur ce jour là ! Globalement il y avait assez peu de monde parce que la plupart font un tour organisé avec sunrise Borobudur puis Prabanan. Donc finalement d’avoir fait le sunset à Prambanan et le lendemain matin le Borobudur c’était très bien. 

  • Prix : 23€ l’entrée (oui c’est très cher pour l’Asie)
  • 35min de Yogyakarta

Ne faites pas comme nous (coucou les pigeons) et prenez un billet combiné pour réduire le coût global des 2 temples.

Borobudur

Sunrise

Il n’est malheureusement plus possible de voir le sunrise directement depuis le temps de Borobudur. On n’a donc vu le lever de soleil depuis une colline au dessus. C’était sympa mais en réalité on ne voyait que de très loin le temple. 

Borobodur

On s’est levés à 3h pour partir à 3h30. Il faut à peine 15min pour monter au point de vue de Phuntuk Setumbu. On y était à 4h35 mais c’était trop tôt, donc il vous suffit d’arriver à 5h. 

  • Prix : 50 000rp
Visite du temple

On s’est ensuite dirigé vers le temple pour acheter les tickets. Il y avait déjà plusieurs personnes alors que même que ce n’était pas ouvert (et oui on est pas les seuls à s’être levés) et on a du attendre un moment avant de pouvoir prendre les tickets. 

C’est maintenant par groupe de 20 personnes, obligatoirement avec un guide. On a donc du attendre pour la visite de 11h (il faut y être 30min avant). On vous conseille donc de réserver sur internet.

En attendant, on part prendre notre petit déjeuner. Le lieu était top et on s’est régalé : BS resto.

C’est cool parce qu’on apprend des choses mais les visites guidées c’est pas trop pour nous, on se suit les uns et les autres et on n’est pas libres de déambuler sur le site. Mais on comprend et c’est bien que ce soit régulé afin de préserver le temple. 

  • Prix : 28€
Fin de journée

On finit l’après-midi dans un bel hôtel à profiter de la piscine (avec une petite Bintang bien sûr). On vous conseille vraiment de faire pareil quand vous pouvez : plutôt que de payer cher un hôtel la nuit, allez profiter de leur piscine en échange d’un verre (comment ça on vous pousse à boire?). 

Avant de prendre le train à 21h, on se dirige vers le night market de Alun Alun pour manger. On est les seuls touristes. Encore un beau moment avec les locaux !

Petite pensée pour notre chauffeur de la journée Adrian, un amour vraiment ! Voici ses coordonnées : +62 815 4842 8183

Malang

Après un autre trajet en train, on arrive à notre prochaine destination : Malang. 

  • Prix : 15€

On ne reste qu’une journée parce que de la même façon c’est une assez grande ville asiatique et ce n’est pas vraiment notre truc.

Mais on est venu ici pour voir un truc en particulier et ça valait clairement le coup de s’arrêter pour ça ! 

Jodipan, le village arc-en-ciel de Java

Jodipan

Pour la petite histoire, parce que vraiment elle est sympa, Jodipan c’est un ancien bidonville, anciennement très insalubre. Le gouvernent il y a quelques années voulait le détruire complètement. Des étudiants inspirés de l’université de Malang, ont une idée pour essayer de le sauver : le peindre de plein de couleurs pour le rendre attractif et développer le tourisme. Ils s’associent aux autorités et à un producteur de peinture local et le projet est lancé ! Depuis, les conditions de vie se sont largement améliorées et la taxe d’entrée permet de maintenir le projet. 

  • Prix : 5 000 rs (0,30€)

D’un côté du pont c’est bleu et de l’autre de toutes les couleurs. 

Pendant que Max fait voler le drone, on observe les enfants jouer dans la rivière. 

On a aussi été abordé part un groupe d’écoliers en sortie scolaire avec leur prof d’anglais. Ils devaient nous poser des questions et remplir leur petit questionnaire. Bref, plein de mignonnerie et encore un super moment de partage. 

Jodipan

Les locaux sont super accueillants et souriants, on aura vraiment passé un moment incroyable.

La région des cascades, un arrêt obligatoire à Java !

On se dirige ensuite vers la région des cascades. La plupart des gens ne font qu’un aller retour depuis Malang pour voir Tempuk Sewu mais on voulait consacrer plusieurs jours à cette région et vraiment aucun regret !

On arrive le soir avec notre driver (21€ le trajet) quand il s’arrête parce que des locaux lui font des signes. On comprendra ensuite que le pont s’est écroulé et que la voiture ne peut pas passer. Bon. On part donc avec des mecs, et nos gros sacs sur des scooters. Trajet assez chaotique, parce que c’était des petits chemins où jamais toi tu n’aurais essayé d’aller en scooter, mais c’était rapide et ça nous aura bien fait rire. Bienvenue en Asie !

Tumpak Sewu waterfall

Majestueuse. Impressionnante. Magnifique. Incroyable. Bref, vous avez compris, on a adoré cette cascade. Certainement la plus folle qu’on ait vu. 

On arrive assez rapidement au point de vue panoramique du haut et la vue est stupéfiante (ouais, on a sorti tous les adjectifs qu’on connaissait). 

Tumpak Sewu

En plus de cette vue époustouflante (OK on arrête), on s’est fait offrir le repas par des locaux. Toute la famille a pris une photo avec Laura quand on était plus loin avec Max (on prenait des photos, vous pensiez à quoi !?) et ils ont ensuite absolument voulu nous offrir plusieurs choses à manger. La gentillesse des indonésiens nous surprendra toujours !

On est revenu le lendemain matin pour le sunrise. On n’a pas trouvé que cela valait particulièrement le coup au niveau des couleurs mais en revanche, on a pu avoir le volcan en fond puisqu’il se couvre assez rapidement en journée ! Et juste pour ça, on était quand même content de s’être levés en plein milieu de la nuit (si si c’est vrai).

Tumpak Sewu

Tumpak Sewu

  • Prix : 1,50€

Il faut bien sûr repayer pour descendre au pied de la cascade. Le chemin a été aménagé donc beaucoup plus praticable que ce qu’on avait pu lire. En 20min vous êtres en bas. La première partie c’est des escaliers et après c’est une corde qui vous aide à descendre. N’essayez même pas de ne pas vous mouiller les pieds, dans tous les cas vous serez trempés !

  • Prix : 1,25€

Goa têtes

On continue ensuite sur la gauche pour aller à Goa têtes.

  • Prix : 1,25€

Encore une fois, il faut payer. Oui ça commence à faire! (bon en même temps on parle en tout de moins de 5€, hein!).

Ce n’est pas la plus photogénique mais certainement l’une de nos préférées. Allez bien jusqu’au bout, et vous pouvez faire une boucle ! C’est super sympa et agréable de se balader au milieu de la cascade pour voir les différents bassins.

Vous pouvez amener vos maillots de bain parce que c’est vraiment sympa (ce qu’on a pas fait bien sûr). Et surtout l’eau est super bonne, ce n’est pas la température d’une rivière française (tu connais). 

Coban Sriti

Le point de vue sur cette cascade est exceptionnel. Le petit arc-en-ciel au pied de la cascade, c’est la petite touche parfaite (vraiment c’est presque trop!) (le mot clé étant « presque »). 

  • Prix : 0,70€

Air Terjun Kapas Biru

Après une belle balade dans la jungle, on arrive devant cette magnifique cascade. Le décor et l’ambiance qui s’en dégage est surréaliste.

  • Prix : 0,30€

Panorama Kapas Biru

Un de nos coups de cœur !

Malheureusement pour nous, nous n’avons pas eu la chance d’avoir cette vue avec derrière le volcan. On espère que vous aurez plus de chance que nous avec une vue dégagée (c’est faux). 

On y retournera le lendemain, pas plus de chance mais un temps plus dégagé. Bien sûr Olive en profitera pour se bruler le mollet contre le pot du scooter (en même temps pourquoi ils enlèvent les protections, aussi ?). Bref, ça fait toujours un souvenir de voyage (une cicatrice en prime!).

  • Prix : 0,30€

Bromo, l’incontournable de Java

Il est déjà temps de rejoindre notre prochaine destination et certainement l’un des sites les plus incroyables d’Indonésie, voire d’Asie, voire du monde (on en fait trop ?). 

On a choisi de faire la région des cascades en premier pour gagner quelques jours. Pourquoi ? Vous allez rire (nous un peu moins).

Quelques jours avant, un couple de coréens (mais on pointe personne du doigt, hein) a fait des photos de mariage à Bromo avec des fumigènes et a déclenché un incendie qui aura duré plusieurs jours. Voilà voilà. On les remercie chaleureusement bien sûr.

On a pu tout de même accéder au point de vue mais on n’a pas pu faire le tour du cratère et aller dans la Caldeira. Grosse déception pour nous, parce qu’apparemment c’est vraiment impressionnant !

Coucher de soleil juste à temps

Bromo

On arrivera à temps pour voir le sunset (aller devant Hôtel Lawa View Lodge) grâce à notre driver de l’espace. Avec l’incendie, l’accès normal est coupé et on n’avait donc 6h de route au lieu de 3h (encore merci à notre couple asiatique préféré). Mais grâce à notre driver on a mis 4h.

Bon faut imaginer le truc par contre : on a doublé dans tous les sens, par la droite, par la gauche, à gros cous de Klaxons, et warnings. On collait tellement ceux de devant que je reste persuadée que parfois les pare-chocs se touchaient ! On n’est pas trop surpris qu’ils aient dû remplacer l’un des rétro. Par un rétro de scooter (comprends, ils l’ont juste collé dessus). Certainement le rétro droit de notre scooter d’ailleurs, parce qu’on n’en avait pas !

Un lever de soleil pas comme les autres !

Nos conseils

Ici, tout le mode fait le lever de soleil en ayant la vue sur les différents volcans. Oui, parce qu’on parle de Bromo mais il n’est pas tout seul, il a pas mal de copains d’ailleurs (on pourrait vous mettre leurs noms, mais flemme) (on n’est même pas désolé). 

On a choisi de dormir à Cemoro Lawang afin de pouvoir aller à pied et économiser la Jeep. Des pinces, nous ? Vous exagérez.

Levés à 3h15 pour voir l’une des plus belles vue de notre vie. Oui on répond d’avance à votre question : ça valait le coup !

En réalité les Jeeps s’arrêtent assez rapidement dans la montée le long de la route et finalement tout le monde fait le reste à pied. Est-ce dû à l’incendie ? Peut-être. Mais ça se fait très bien à pied. 

Le premier point de vue est assez facilement accessible, il faut compter environ 1h depuis la ville.

Mais on a poussé (parce que Max est parti devant, il n’écoute pas) (est-ce qu’on s’est engueulé parce qu’on a fini par faire la montée les 3 séparés sans savoir où il était? Absolument) jusqu’à King Kong Hill. Comptez 30min de plus, et c’est assez physique quand même. 

Bromo

On était loin d’être tout seul mais c’était largement supportable. Mais pour le coup il y avait sûrement moins de monde en raison de l’incendie.

On s’est gelé les miches par contre Jean-Michel. Mais genre vraiment. Il y avait beaucoup, beaucoup de vente ! Fallait voir la tête de Max quand il voyait la poussière sur son appareil photo.

Mais c’était un moment hors du temps. Des couleurs incroyables. Une vue de folie. 

On vous conseille de rester un moment après le lever de soleil. La majorité des personnes repartent rapidement après et vous serez seuls pour admirer cet spectacle vraiment incroyable. Et avec le soleil, et le vent qu’il se calme, on était super bien en attendant que Max fasse voler le drone.

Bromo

Bromo

Bonnes adresses

Kusama kitchen, tout le monde y va, et c’est plus cher qu’ailleurs mais une petite bière ça passe toujours bien et les plats étaient vraiment excellents ! En sortant, Laura nous aura fait une chute mémorable qui lui aura valu un très joli bleu jusqu’à la fin du voyage. Bref, attention il y a un trou (et parfois 2!).   

Banyuganwi et le fameux Kawa Ijen, notre plus bel échec à Java

3e train à Java, direction notre dernière étape sur l’île. 

  • Prix : taxi jusqu’à Probolinggo (15€) puis train (6€ par personne)

On est ici pour faire l’ascension du Kawa Ijen, un autre volcan, mais on prend d’abord une journée pour explorer les alentours. On loue 2 scooters et c’est parti !

De Djawatan Forest

Assez impressionnant puisque cette forêt est en plein milieu de la ville. C’est vraiment beau et photogénique. L’idéal est de venir tôt le matin pour la lumière, mais on y était le midi et c’était très beau quand même.

Djawatan

Balade dans les rizières

Quand on a loué le Scooter, on en a profité pour explorer les environs et se balader au milieu de la campagne et des rizières. Les locaux étaient surpris de voir des étrangers mais dès qu’on leur souriait leurs visages s’illuminaient et ils nous faisaient des grands coucous !

Java

Java

Les bonnes adresses

Banyuwangi Homestay. Le gérant parle très bien anglais et peut organiser plein de sorties (il vous les proposera plusieurs fois d’ailleurs) et vous emmener au Kawa Ijen. Il est vraiment gentil, on dort directement chez lui.

Kedung Lumpang restaurant : vue très sympa, on a super bien mangé et que dire des personnes sur place ? Que des jeunes, mais on a eu un accueil tellement adorable. C’était un super moment.

Java

Kawa Ijen, un superbe volcan à Java qu’on refera

On enchaine le lendemain avec un réveil à 00h15 (vous avez bien lu). On est d’accord, c’est vraiment LE pire horaire du mode pour un réveil. Bon, on a réussi à se coucher et dormir avant 20h30 donc pas si mal finalement (sauf Max qui prend 1h pour faire son sac, hein). 

C’est le gérant de notre homestay qui nous emmène. Il faut environ 1h de route et ensuite on a attendu l’ouverture du site. 

La pluie, la pluie, la pluie

Sauf que.

Il pleut. Genre au départ c’était des petites gouttes. Puis pas si petites. Et ça ne s’arrête pas. 

On achète donc des ponchos, histoire d’avoir un look d’enfer pour grimper sur un volcan.

On commence l’ascension sous la pluie. Et on continue sous la pluie. Et malheureusement on finira sous la pluie. 

Il faut environ 1h30 pour arriver en haut en ayant un rythme « normal ». Il faut ensuite environ 30min, en mettant le masque, pour descendre au cratère afin de pouvoir observer les fameuses flammes bleues. On met plus de temps parce qu’il pleut et on est pas tout seul. 

Les flammes bleues

On arrive en bas et on est impressionné par les flammes. C’est exactement comme sur les photos ! La zone est ce phénomène est visible n’est pas si grande et vous n’êtes pas tout seul, mais ça reste vraiment à voir selon nous. 

Kawa Ijen

Par moment, on a les yeux qui piquent c’est assez fou. Le masque est vraiment indispensable. 

On reste un peu et il se met à encore plus pleuvoir et là quasi toutes les flammes s’éteignent. Heureusement qu’on était là avant.

On ne verra pas les personnes qui travaillent normalement le souffre, vu la météo ils ne sont pas là. 

Un petit miracle svp

Après 30 min pour remonter, le temps ne se découvre toujours pas. 

On prend abri dans un refuge de fortune avec des bâches, serrés comme des sardines en attendant un miracle. 

Le soleil se lève, on le sait seulement parce qu’il y a un peu plus de lumière, parce qu’on ne voit toujours rien. 

On attend. Puis on attend. Et là…

On se décide à partir.

Parce que ça n’a pas l’air d’évoluer, qu’on a froid et qu’on en a marre, il faut le dire. 

Voilà donc pour notre super expérience au Kawa Ijen. La veille, ils ont eu des conditions optimales. Le voyage c’est ça aussi, on ne peut pas tout voir dans les meilleures conditions (tu sens la frustration extrême dans cette phrase ou pas?).

  • Prix : 100 000 (6,5€) l’entré et on a payé 600 000 rs (12,5€ chacun) le taxi aller retour en pleine nuit. Pour économiser vous pouvez aussi louer un scooter.

Pour nous un guide est totalement inutile. Il n’y a qu’un chemin et assez de monde pour être sûr de ne jamais se perdre.

Java

Ah et ca, c’est l’araignée que notre chauffeur voulait absolument qu’on prenne sur nous. Il l’a même mise dans la voiture pour notre plus grand bonheur. Et pendant que Max la prenait en photo, il a touché le mollet de Max avec une brindelle : saut de 3 mètres assuré avec petit cri aigu en prime (on aura bien rigolé!) (you can feel it, inside joke).

Comment se déplacer à Java ?

Il y a un très bon réseau ferroviaire à Java. Mais il faut savoir qu’ils ont cette règle étrange où tu ne peux pas acheter au guichet un billet de train plus de 3h avant avant le départ. Il faut le réserver en ligne (oui on n’a toujours pas compris pourquoi). 

On vous conseille de télécharger l’application : Traveloka.

Notre budget pour 10 jours à Java

Les logements et la nourriture sont vraiment bon marché.

Finalement nos 2 plus grosses postes de dépenses sont les frais d’entrée (probablement les plus chers de nos voyages en Asie!) qui sont assez élevés pour les temples notamment et les frais de transport. On a utilisé à plusieurs reprises des drivers et même si cela reste très abordable, ça fait augmenter le budget. Ca et le fait qu’on ait fait beaucoup en peu de temps, puisque plus vous passez de temps à un endroit, plus vous lissez le budget !

On s’en sort pas si mal quand même !

Conclusion

Java

On a vraiment adoré Java, on a eu un énorme coup de cœur pour les javanais qu’on a trouvé absolument adorables. Tout le monde nous faisait des grands sourires, nous disaient bonjour. On a croisé très peu de touristes en dehors de quelques sites très connus et ça se ressent sur les échanges avec les locaux. Plein de javanais ont des selfies avec nous dans leurs portables maintenant ! 

Et que dire des paysages ? Absolument incroyables. 

Mais on préfère être franc c’était un voyage fatiguant et moins « facile » qu’à d’autres endroits puisque moins touristique. Mais si vous êtes d’attaque, on ne peut que vous conseiller d’y foncer !

L’Indonésie ce n’est pas que Bali et Java ! On vous conseille aussi l’île de Lombok avec notamment l’ascension du Rinjani, le village de Tetebatu ou  de Senaru et les secret gilis, mais aussi l’île de Flores !

5/5 - (1 vote)

Articles voyage similaires en Indonésie

Florès, notre coup de coeur en Indonésie

Vous voulez explorer une île d’Indonésie hors des sentiers battus, avec des paysages incroyables et des locaux adorables ? Bienvenue à...

Indonésie : Siladen ou Bunaken, quelle île choisir ? - Blog voyage

Siladen ou Bunaken, quelle île choisir ?

Nos recommandations et notre découverte du parc de Bunaken et l'île de Siladen en Sulawesi, Indonésie. On te recommande quelle île choisir entre...

Les plus belles plages de Kuta Lombok

Suivez notre guide pour découvrir les plus belles plages autour de Kuta Lombok et avoir les bonnes adresses...

BALI – La péninsule de Bukit & Seminyak

Nos recommandations et notre aventure à Bukit & Seminyak, Bali. Entre les restaurants, hébergements, activités et transport, on te dit tout...

BALI – Ubud et les rizières

Nous avons passé quelques jours à Ubud notamment pour profiter des rizières (mais aussi se faire attaquer par un cafard volant, whaaat...

Demande de visa B211, KITAS travail pour vivre à Bali

Demande de visa B211, KITAS travail pour vivre à Bali

Faut il prendre un visa touriste, social, travail ? Combien ça va me coûter ? Pour quelle durée ? On te dit quel visa choisir pour vivre à Bali...

BALI – L’ascension du Mont Batur

On ne regrette pas notre trek de 5h ni les 2 réveils en pleine nuit pour l'ascension du mont Batur. Retrouvez tous nos conseils...

Mont Rinjani : le guide complet pour tout savoir avant l’ascension 🌋

Notre guide et tous nos conseils pour être bien préparé.e.s et réussir l’ascension du Rinjani...

Quels sont les ATM et banques pour retirer sans frais à Bali ?

Retirer sans frais à Bali, quels ATM et banques ?

Quels sont les distributeurs et banques avec le moins de frais pour retirer de l'argent à Bali ? La réponse sur les ATM pour votre carte...

BALI – Où faire du snorkeling à Amed ?

Vous voulez connaitre les meilleurs spots pour faire du snorkelling à Amed ? Tortues, poissons de toutes les couleurs, c'est par ici...

Bilan Lombok : itinéraire, budget et autres conneries

Tout ce qu’il faut savoir avant votre voyage à Lombok : où aller, que faire et tous nos trucs et astuces ! Foncez...

Louer une villa de luxe à Bali

Location villas de luxe à Bali

Pour tous les types d'évènements, nous vous avons sélectionné les villas et résidences qui ont su attirer notre attention. Ces maisons de...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*